Loup. Pratique du rasoir. Le loup utilise une rhétorique extrêmement précise. Il “définit”. Il ne dit pas “Hé, mad’moizelle, t’es très charmante !” désignant ainsi sa propre sensation vague, il est “charmé”. Il dit “très jolie robe.” Exprimant qu’il en apprécie le choix. Puis, “Elle vous va bien.” Désignant le fait que la robe, belle en soit, met en valeur celle qui la porte. Le loup définit par bandes étroites, par petits chemins. Lorsqu’il est doué, il passe très près, jusqu’à un léger écorcha